Chroniques 2018 Le Prince charmant existe… Je l’ai inventé de Catherine Monroy

Un roman moderne, plein d’humour et de légèreté… Et pourtant plus profond qu’il n’y paraît : « Le Prince charmant existe… Je l’ai inventé » de Catherine Monroy, paru aux éditions Pygmalion.
 
Le pitch : Mère divorcée et attachée de direction, Camille est une femme en pleine force de l’âge qui s’assume et conjugue sans faute d’accord son job et sa maison… Jusqu’au jour où son patron vient perturber la situation avec des avances qu’elle entend bien refuser, seulement faut-il encore ne pas le froisser… Alors elle s’invente un Prince charmant digne de ce nom… Rien qu’un petit mensonge sans conséquence… Non…?
 
C’est à la suite d’une opération Masse Critique sur le site Babelio que les éditions Pygmalion m’ont très généreusement envoyé ce livre, dont le titre avait su me séduire et le résumé m’intriguer, me poussant à l’intégrer dans ma wishlist alors même que je ne connais pas l’auteure… La surprise fut belle et le plaisir de lecture fut grand, aussi je remercie très chaleureusement le site Babelio ainsi que les éditions Pygmalion de m’avoir offert cette belle opportunité !
 
Comme le suggère son curieux titre, l’auteure nous entraîne ici dans une histoire délicieusement truculente et rocambolesque tout en abordant des thèmes tout à fait sérieux et actuels, questionnant la place de la femme au sein de notre société. Pour autant la déprime comme l’ennui ne sont pas de mise ici, et c’est avec autant de curiosité que de plaisir qu’on suit les détonantes péripéties de Camille…
Car si notre héroïne nous fait sourire d’un bout à l’autre du récit, elle est aussi une femme autonome et indépendante, qui n’entend pas remettre en cause sa liberté malgré les doutes, les peines et autres mauvais moments qui peuvent l’assaillir de temps en temps. C’est aussi ce qui la rend plus humaine et intéressante, plus attachante aussi, si bien qu’on est heureux de voir défiler les pages en sa compagnie.
Si le récit n’est pas exempt de quelques lourdeurs et clichés, il n’en reste pas moins qu’on se laisse séduire et convaincre par cette histoire sans la moindre difficulté. La plume est simple, fluide, le style plutôt agréable et empreint d’un humour sans lourdeur aucune, de quoi passer un excellent moment de lecture.
 
En bref, une lecture fort sympathique et un auteur à suivre !

Laisser un commentaire