Chroniques 2022 \ Vert Samba de Charles Aubert

Un polar doux comme on les aime : « Vert Samba » de Charles Aubert, publié en mars 2021 aux éditions Slatkine & Compagnie.

Le pitch : Alors qu’ils se retrouvent tous au restaurant dont a hérité Vieux Bob, le Capitaine Serge Malkovtich se trouve porteur d’une bien mauvaise nouvelle : Le corps d’un ostréiculteur vient d’être retrouvé sur une table à huitres de l’étang situé face à l’ESAT, une balle dans la tête. L’occasion pour Niels et Lizzie d’investiguer à leur tour tandis qu’un autre cadavre fait son entrée – ou plutôt sa sortie -, porteur du même tatouage que le précédent…

Quel plaisir de varier les danses, les couleurs et les plaisirs en retrouvant la plume de Charles Aubert pour un troisième opus de ces polars doux dont il a le secret ! Après « Bleu Calypso » et « Rouge Tango« , c’est donc avec plaisir que je me suis enfin plongée dans « Vert Samba« , dont j’ai même pu me procurer un exemplaire dédicacé puisque j’ai eu la chance rencontrer une nouvelle fois ce formidable auteur à l’occasion de la première édition du salon Noir sur Ormesson !

Si l’auteur nous ramène en douceur dans ce petit coin paisible et reculé du Sud de la France qui sent bon la nature et le soleil, c’est pour mieux nous embarquer dans une intrigue sans violence mais bigrement immersive, rondement menée et fort bien ficelée.
Point d’action à outrance mais pas de temps mort non plus, car au delà de cette enquête pourtant prenante, nous sommes surtout ravis de retrouver cette poignée de personnages au gré des titres comme on retrouve de bons amis. Des personnages foncièrement réalistes et dotés d’un véritable supplément d’âme qui les rend d’autant plus touchants et plaisants à côtoyer comme à suivre, et peut-être plus encore à travers ce récit, comme pour mieux nous rappeler ce qui est essentiel dans la vie.
L’intrigue est d’autant plus crédible et ancrée dans la réalité qu’elle aborde des thèmes tout à fait actuels, toujours avec finesse et humanité, au moyen d’une plume fluide, élégante et soignée, un style sensible et plaisant, attrayant à souhait.

En bref, un polar dit doux dis donc ! Tout à la fois prenant et touchant, mais surtout en compagnie de personnages récurrents qu’on adore côtoyer… J’attends maintenant le prochain – la suite ? – avec une vive impatience !

Laisser un commentaire