Chroniques 2018 Des pas sous la cendre de Laurent Scalese

Nouvelle enquête… Nouvelle conquête : « Des pas sous la cendre » de Laurent Scalese, initialement paru chez Pygmalion et désormais disponible chez Pocket.
 
Le pitch : Une série de braquages divise la population… Et pour cause : Le butin est considérable, le mode opératoire discutable mais le but finalement charitable… Difficile alors de résister à la charismatique « Casseuse du siècle », même pour un policier comme le Capitaine Sage Gardella… Jusqu’aux premières victimes suite au casse de trop… L’héroïne doit désormais répondre de ses crimes et le policier doit l’arrêter à tout prix, peu importe ce que son âme indienne lui dit…
 
Voilà pas si longtemps, je découvrais la plume de Laurent Scalese avec « La Voie des âmes« , un roman qui patientait dans ma PAL depuis le Salon de l’OEGN en novembre dernier… De cette lecture, j’en ressortais enchantée et ravie de ce brillant mélange des genres plutôt inédit… Me restait donc à transformer l’essai avec un autre titre… Et celui-ci se trouvait justement dans l’œil de mon cyclone littéraire depuis Polar entre deux mers
 
Sans surprise, je suis une nouvelle fois conquise ! Déjà parce que l’auteur nous livre une intrigue à la fois prenante et particulièrement bien ficelée… Oui, mais pas seulement : non content de maîtriser son art comme un chef, celui-ci corse une nouvelle fois l’exercice en mélangeant les genres pour mieux varier les plaisirs… Si le pari est audacieux, il n’en demeure pas moins réussi, et l’intrigue s’en trouve d’autant plus attrayante et captivante, à la fois pleine de suspense et de romantisme : Un vrai moment de bonheur pour mon petit coeur de lectrice !  
Mais si ce récit est aussi original et envoûtant, c’est surtout pour son duo de personnages atypiques qui nous fait vibrer d’un bout à l’autre du roman. Etoffé avec force détails et vecteurs d’émotions en puissance, ces deux-là sont aussi complexes que fascinants, tant et si bien qu’on se laisse volontiers embarquer au coeur de cette histoire en leur compagnie jusqu’à une fin dont on va se souvenir…
Servie par une plume fluide et élégante, un style soigné et attrayant, l’histoire n’en est que plus belle, plus intéressante et les émotions plus fortes, plus puissantes, promesse d’un beau moment de lecture en perspective.
 
En bref, c’est avec plaisir que j’ai poursuivi cette passionnante aventure littéraire en compagnie de Laurent Scalese : Et comme on le dit si bien : « Jamais deux sans trois », la prochaine fois je pourrai dire que « Je l’ai fait pour toi » !

Laisser un commentaire