Chroniques 2018 Na Zdrowie de Didier Fossey

Une nouvelle aventure de l’Embaumeur sous la plume d’un auteur que j’affectionne particulièrement : : »Na Zdrowie » de Didier Fossey, désormais disponible en format numérique aux éditions French Pulp.
 
Le pitch : Un braquage qui tourne mal et vire au drame pour les forces de l’ordre… Un piège qui se referme sur Elisa… Et Luc Mandoline part en vadrouille de Paris jusqu’aux Balkans pour venir à son secours… Le programme s’annonce chargé pour l’Embaumeur dont on sait pourtant qu’il ne faut pas l’énerver…
 
De la série « L’Embaumeur » je ne connais pas grand chose, si ce n’est son nom, sa réputation… Et ses dernières aventures parues aux mêmes éditions French Pulp sous la plume de Stanislas Petrosky… Un exercice difficile s’il en est que de faire vivre une aventure de sa propre plume à un personnage qui ne vous appartient pas et dont il faut veiller à respecter l’environnement et la personnalité…
 
Mais ce serait mal connaître Didier Fossey que de douter de son talent à réussir pareille entreprise ! En effet l’auteur réalise ici une belle performance, judicieusement résumée comme « un road-movie paramilitaire » en quatrième de couverture, et dans laquelle il n’y a pas de place pour l’ennui ! Dès les premières pages, le ton est donné et le lecteur embarqué, lequel se retrouve alors incapable de lâcher ce roman avant de l’avoir terminé !
C’est avec un plaisir certain que j’ai pu retrouver Luc Mandoline, LE personnage récurrent de ces histoires pourtant fort différentes. Ne voyant plus le temps passer en sa compagnie, on le suit sans hésiter à travers l’Europe, peu importe les embûches et les dangers qui viendraient à se présenter. De sa plume, l’auteur nous fait vivre plutôt que lire la présente aventure tant il nous fait partager et ressentir la moindre émotion qui viendrait à se dégager de ces pages…
Car la plume de l’auteur est fluide mais aussi efficace, son style rôdé mais aussi soigné, ses chapitres courts mais travaillés pour un rythme soutenu voire même effréné… Et un moment de lecture aussi plaisant que mouvementé en compagnie de Luc Mandoline…
 
En bref, je n’ai fait qu’une bouchée de cet ultime roman de Didier Fossey qui manquait jusque-là à mon tableau de chasse livresque… Instant désormais difficile que celui qui nous contraint à devoir patienter jusqu’au prochain récit…!

Laisser un commentaire