Chroniques 2019 Toute la vérité de Karen Cleveland

Un roman d’espionnage très intéressant : « Toute la vérité » de Karen Cleveland, paru aux éditions Robert Laffont dans la collection La Bête Noire, et désormais disponible chez Pocket, d’ailleurs en lice pour les nouvelles voix du polar.

Le pitch : Analyste à la CIA chargée de débusquer les espions infiltrés sur le territoire américain, Vivian Miller est aussi l’heureuse maman de quatre enfants nés de son union avec Matt, mari aimant et présent sur qui elle peut toujours compter, et mène ainsi une vie bien remplie mais épanouie. Seulement ce bonheur vole en éclat lorsqu’elle découvre un dossier concernant Matt…

Découvert à l’occasion des sélections pour le Prix « Nouvelles Voix du Polar », pour lequel j’ai l’honneur de faire partie du jury grâce aux éditions Pocket, voici le titre que je redoutais le plus et qui m’attirait le moins, pour la simple et bonne raison que je ne suis pas fan des romans d’espionnage… Pour autant le sujet m’intéressait et l’occasion était trop belle pour ne pas se lancer : Il était temps de se plonger dans cette intrigante lecture !

Et je n’ai pas été déçue ! L’auteure nous offre ici une histoire rondement menée et bien ficelée, construite avec beaucoup d’intelligence et de minutie. Très vite l’intrigue nous happe, le doute s’installe, la tension monte et le suspense s’empare de nous… Révélations et rebondissements ne cessent dès lors de s’enchaîner jusqu’à une fin (trop ?) inattendue, si bien qu’on ne voit pas le temps passer et le point final est déjà arrivé…
De la même manière les protagonistes sont solidement campés, étoffés avec beaucoup de subtilité et d’ambiguïté. On les suit donc avec beaucoup d’intérêt en ne cessant de s’interroger à leur sujet, en particulier Matt dont on ne sait jamais trop quoi penser…
Servie par une plume nerveuse et agréable, un style vif et soigné, cette lecture n’en est que plus prenante et efficace en plus d’être plaisante et rythmée.

En bref, une jolie découverte que ce roman d’espionnage bien pensé et qui nous tient en haleine jusqu’à la dernière page !

Laisser un commentaire