Chroniques 2019 Grandir un peu de Julien Rampin

Salut la famille ! Veuillez lire et manipuler ce bouquin avec précaution s’il vous plaît… L’âme de son auteur s’y est en effet cachée : « Grandir un peu » de Julien Rampin, initialement paru chez Librinova le 28 novembre 2019 et disponible aux éditions Charleston depuis le 09 mars 2021…

Le pitch : « Vieille dame un peu loufoque loue appartement meublé à dame de bonne compagnie. Loyer modéré contre menus services. » Voilà la petite annonce que Jeanne a trouvée. Voilà la petite annonce que Raymonde a publiée. Voilà la petite annonce qui va conduire l’une à rencontrer l’autre avec son petit-fils Lucas. Voilà la petite annonce qui va conjuguer le destin de ces trois-là… Pour les faire grandir un peu…

Il est à la fois discret et expressif… Il est généreux, sincère et authentique… Il respire la douceur, la bonne humeur, la bienveillance et la franchise… Il a le sourire contagieux, le coeur sur la main mais aussi dans les yeux… Je ne le connais pas depuis longtemps mais il a d’ores et déjà toute ma confiance et ma sympathie… C’est un chroniqueur sérieux et intéressant, un bookstagrameur judicieux et pertinent… Mais également un jeune auteur de talent.

Je nourrissais pourtant quelques craintes en démarrant la lecture de ce roman. Parce Julien Rampin est un copain mais mon avis n’a pas d’ami… Et si jamais je n’aimais point…? Aucun traitement de faveur ne lui sera accordé. Seulement la crainte n’exclut pas le danger et l’attente attise la curiosité… Alors j’ai plongé…

J’ai plongé dans ce livre comme on plonge dans le vide, sans assurance ni filet… Et j’ai alors découvert que Julien Rampin n’était seulement auteur : C’est aussi un magicien… Un magicien des mots qui, de sa plume, sait vous porter, vous emporter, vous transporter dès les premières lignes et jusqu’au point final… Un magicien des mots dont il sait si bien user qu’il vous fait vivre bien plus que lire l’histoire qu’il est en train de vous conter… Un magicien des mots qui sait vous émouvoir, vous bouleverser parce qu’il y met tout son coeur et son âme, parce qu’il s’y livre comme jamais…
Parce que c’est bien Julien Rampin qu’on reconnaît au travers de ces mots, au travers de ce magnifique bouquin, au travers de ces personnages aussi. Des personnages qu’il a su croquer avec beaucoup de réalisme, beaucoup d’authenticité… Des personnages profondément touchants et dotés d’une véritable personnalité qu’il a su faire évoluer d’un bout à l’autre du récit… Des personnages qui nous parlent, qui nous parlent vraiment parce qu’ils sont un peu lui, un peu nous, un peu vous aussi… Parce qu’ils pourraient être chacun d’entre nous, parce qu’ils ont vécu des choses, parce qu’ils racontent la vie.
Alors on retiendra cette formidable histoire tout à la fois simple et bouleversante, on retiendra cette chère Raymonde ainsi que Jeanne et Lucas pour leurs blessures et leurs failles mais aussi pour chacun de ces doux instants passés en leur compagnie, et qui désormais nous manquent… On retiendra enfin cette jolie plume pleine de magie, d’amour et de poésie… Ce style simple et fluide, plein de douceur et d’émotion… On retiendra ce livre parce qu’il nous captive, parce qu’il nous touche, parce qu’il fait écho en nous.  
En bref, je crois avoir trouvé un livre doudou : Un livre qui fait du bien pour les journées qui font mal, un livre qui console et câline pour les soirées qui sont tristes. Je crois même avoir eu la chance de passer du temps en compagnie de Julien Rampin au travers de son bouquin… Et je l’en remercie !

La publication a un commentaire

  1. Les secrets de Ganymed

    Une belle chronique, bien écrite. Je n'ai pas lu ce livre mais j'ai envie de m'y plonger de suite grâce à votre texte chargé d'émotions aussi. Vous faites un vrai travail, un beau travail. J'aime particulièrement votre expression "un livre doudou", car je pense que quand on aime lire on en a un, forcément, un que l'on va retrouver quand on en a besoin, quand le monde est trop gris et que l'on veut le remplir de fleurs dont on va imaginer le parfum.

Laisser un commentaire