Livres et vous ? Livrez-vous… Avec Franck Thilliez !

« En mai, fais ce qu’il te plaît ! » Voilà un dicton dont je n’entends pas me priver, surtout cette année ! Alors que nous retrouvons un peu d’espoir et de liberté avec l’arrivée des beaux jours et un déconfinement progressif, j’ai démarré ce joli moi de mai par un petit BookTrip à Limoges hier afin de profiter d’un salon du livre, certes particulier mais dont j’ai savouré chaque instant littéraire… Pour le poursuivre sans délai par une petite interview dont je ne suis pas peu fière !

Parce que ma passion m’a permis de traverser cette crise sanitaire sans trop de difficultés, c’est toujours avec un immense plaisir que je pars à la rencontre – réelle ou virtuelle : Il faut savoir s’adapter en toutes circonstances ! – des auteurs pour découvrir leurs lectures et le lecteur qui sommeille en chacun d’eux… Et c’est aujourd’hui l’un des plus grands auteurs du polar français qui m’a fait l’honneur et le plaisir de répondre à mes petites questions indiscrètes !

Ecrivain et scénariste de renom sous la plume duquel est notamment né le célèbre Franck Sharko, c’est en compagnie de ce dernier qu’il revient ce mois-ci en librairie avec « 1991« , un polar aussi bluffant que passionnant mais aussi teinté de nostalgie puisqu’il nous ramène trente ans en arrière pour nous dévoiler ses premiers pas dans la police à la poursuite d’un redoutable meurtrier qui n’hésite pas à se mettre en scène pour mieux dérouter les policiers…

Oui mes Bookinautes chéris, c’est de Franck Thilliez qu’il s’agit, et je ne le remercierai jamais assez d’avoir pris de son temps pour se soumettre à ce petit interrogatoire en règle ! Trêve de bavardages, je ne vous fais pas languir plus longtemps et vous laisse à présent découvrir notre échange : Bonne lecture et belle rencontre…

Que dirais-tu si tu devais te présenter en quelques mots ?
Ex ingénieur qui a basculé dans l’écriture au début des années 2000. Mon métier, c’est désormais de raconter des histoires, et ça fait presque 20 ans que je passe mes journées à me demander comment je vais pouvoir effrayer les gens.

Petit ou grand lecteur : Quelle place tient la lecture dans ta vie ?
Je suis plutôt un petit lecteur, si je me compare à ceux qui dévorent plusieurs livres par semaine ! Petit lecteur, car je lis lentement, non pas que mon cerveau soit trop lent 😁, mais parce que j’ai toujours aimé dévorer des histoires par petites touches : entre deux chapitres, je repose mon livre et laisse travailler mon imagination. Mais la lecture, que ce soit celle de romans ou de documentation pour mes livres, est omniprésente dans ma vie.

Quel a été ton premier coup de cœur littéraire ?
Il faut que je remonte loin en arrière pour retrouver mon premier coup de cœur littéraire, mais ça doit être « Croc Blanc« , un roman de Jack London qu’il m’arrive de relire de temps en temps. Les grands espaces, l’aventure, et ce chien-loup dont les péripéties m’ont procuré tout un tas d’émotions. Ce livre a été pour moi, enfant, un véritable voyage.

Y a-t-il un livre/auteur qui t’a poussé à prendre la plume ? Quel a été ton déclic ?
Quand j’étais ado, je lisais Stephen King. Cet auteur me fascinait, par sa capacité à distiller la peur en nous, à nous ramener à nos terreurs d’enfant. J’avais une trouille bleue en lisant ses livres mais en même temps, je ne pouvais m’en empêcher. C’était une sensation étrange, mais formidable. Je crois que c’est cette capacité à transmettre des émotions – dont celle de la peur – par des mots qui m’a donné envie de raconter des histoires. L’écriture n’a finalement été qu’un moyen de le faire.

Ton nouveau roman intitulé “1991 » est paru ce 06 mai aux éditions Fleuve et nous entraîne sur la première enquête de Franck Sharko, alors jeune inspecteur au 36 Quai des Orfèvres : Peux-tu nous en parler ? Pourquoi avoir choisi de remonter le temps pour cette nouvelle aventure ?
On va découvrir Sharko aux origines, lors de son arrivée au 36, Quai des Orfèvres. Il n’a que 30 ans, il débarque à la Brigade Criminelle avec des idéaux plein la tête, et va très vite être confronté à une sombre enquête qui va le changer à jamais.
Si on remonte ma bibliographie, on se rend compte que j’ai créé le personnage de Franck Sharko dans « Train d’enfer pour ange rouge« , mon premier roman sorti en 2003. À l’époque, il avait 42 ans, il travaillait déjà au 36, on savait plus où moins qu’il avait rencontré sa première femme, Suzanne, dans le Nord de la France, mais c’était à peu près tout. Encore aujourd’hui, on ignore d’où il vient vraiment, pourquoi il est policier, ce qui l’a poussé à traquer les pires criminels… Me replonger dans l’année 1991 m’a contraint à mettre à plat toutes ces questions. Lire la première aventure de Sharko, c’est découvrir qui est l’homme derrière le héros de mes romans…
Et puis, j’ai eu envie de m’éloigner de toute cette technologie qui nous envahit aujourd’hui : les portables, Internet, les écrans… Je trouve que tout cela n’est pas très romanesque. En 1991, on est à une époque où le temps semblait s’écouler plus lentement, où l’on pouvait encore faire une seule chose à la fois sans que notre cerveau soit sursollicité…

Comment cohabite-t-on au quotidien avec un personnage littéraire tel que Franck Sharko
Cela fait plus de 15 ans que je partage ma vie avec Franck Sharko, il est désormais un vieil ami ! C’est vrai qu’il est très envahissant quand je suis plongé dans l’une de ses histoires, il est à mes côtés toute la journée et vient me rendre visite le soir, au moment où je m’endors. Cela peut devenir pesant, à force, mais j’ai la chance d’écrire des histoires complètement différentes, sans Sharko, une fois sur deux. A ce moment, quand je suis plongé dans une autre intrigue, mon flic préféré va vivre sa vie de son côté sans m’ennuyer, il est cool pour ça…

Ton dernier roman va tout juste paraître… Mais as-tu déjà une idée pour ton prochain livre ? D’autres projets littéraires en préparation ?
Il y a toujours quelque chose sur le feu ! J’ai besoin de créer en permanence, et quand ma nouveauté sort, je suis déjà plongé dans une histoire histoire depuis de longs mois. Mais je n’en dirai pas plus pour le moment, il faut garder le suspense ! Je travaille aussi sur l’adaptation de « La brigade des cauchemars » en série (le tome 5 de la BD sort d’ailleurs en septembre). Puis il y a Alex Hugo, la série à succès de France 2, dont j’écris un épisode par an avec Niko Tackian.

Question pêle-mêle : Quel est…?
– Ton livre de chevet ?
En ce moment c’est « Les somnambules« , de Chuck Wendig. Ce livre est énorme, dans tous les sens du terme !
– Le livre qui cale ta bibliothèque ?
Quelques vieux guides du Routard des pays que j’ai déjà visités !
– Le livre que tu aurais rêvé d’écrire ?
« Germinal« , d’Emile Zola.
– Ta lecture en cours ?
« Les somnambules« , de Chuck Wendig !

Si tu devais comparer ta vie à un roman, lequel serait-ce ?
Ma vie n’est pas assez mouvementée ou romanesque pour la comparer à un livre ! Mais s’il fallait en citer un, ce serait « La route » de Cormac McCarthy. Un livre plein d’humanité. Même dans un monde difficile, il faut toujours garder espoir et continuer à avancer, coûte que coûte, parce que la lumière est au bout du chemin…

Un petit mot pour la fin ?
Merci à toi pour ces questions et merci aux fidèles lecteurs qui me suivent depuis de nombreuses années !

Cher Franck, c’est moi qui te suis éternellement reconnaissante, non seulement de t’être si volontiers prêté à l’exercice en dépit d’un planning surchargé, mais aussi pour ta gentillesse et ta bienveillance, au gré de nos retrouvailles… En attendant les prochaines, que j’espère bien réelles cette fois-ci dans les semaines à venir !
A présent mes Bookinautes chéris, je n’ai plus qu’un conseil à vous donner : FONCEZ en librairie vous procurer « 1991 » et remonter le temps à travers un polar aussi captivant que saisissant dont vous pourrez retrouver ma chronique ICI, et qui fait incontestablement partie de mes plus gros coups de cœur de l’année… Au point de me donner l’envie de reprendre la lecture des enquêtes de Franck Sharko dans leur intégralité cet été : Vous êtes d’ailleurs les bienvenus si d’aventure vous souhaitiez m’accompagner ! Enfin, et pour les plus curieux d’entre vous, je vous laisse ci-dessous le lien vers le BiblioLive que j’ai eu la chance de réaliser avec Niko Tackian et Franck Thilliez en décembre dernier : Bon visionnage et belle lecture à tous !

Laisser un commentaire