Chroniques 2021 Une famille presque normale de Mattias T. Edvardsson

Les Nouvelles Voix du Polar ou l’occasion idéale de faire de belles découvertes grâce aux éditions Pocket : “Une famille presque normale” de Mattias T. Edvardsson, initialement paru aux éditions Sonatine et désormais disponible aux éditions Pocket.

Le pitch : Adam, Ulrika et Stella sont les trois membres qui composent la très respectable famille Sandell. Fille d’un pasteur et d’une avocate, la jeune Stella et ses 19 printemps se préparent pour un road trip en Asie… Jusqu’au jour où la police l’arrête pour le meurtre d’un riche trentenaire et fait ainsi exploser cette famille bien sous tous rapports et d’apparence si… Normale ?

Déjà très heureuse d’appartenir au fabuleux Gang Polar des éditions Pocket, j’ai également l’immense privilège de faire partie du Jury du Prix des Nouvelles Voix du Polar pour une troisième saison consécutive : J’en profite pour remercier très chaleureusement les membres de la Team Pocket pour leur bienveillance et leur confiance renouvelée, ravie de contribuer à départager ces quatre excellents finalistes ! Une fois n’est pas coutume, la grande passionnée des polars francophones a préféré délaisser ces derniers pour commencer par la littérature étrangère et ses deux titres en lice… Parmi lesquels ce thriller domestique dont la couverture intrigue et le résumé interpelle.

Si l’intrigue peut sembler classique voire banale de prime abord, l’auteur détonne et nous étonne par la construction narrative qu’il adopte pour nous offrir un récit bien plus sombre et complexe qu’il n’y paraît, ou l’histoire d’un drame en trois parties pour autant de membres d’une même famille avec chacun sa version, son angle de vue, sa perception des choses…
Dès lors on tourne les pages avec une certaine frénésie, à l’affût du moindre indice pour assembler nous-mêmes les pièces d’un puzzle dont on n’a finalement pas le dess(e)in, tenu en haleine d’un bout à l’autre de ce roman finement construit et rondement mené jusqu’à un dénouement tout à fait réussi.
Loin de nous offrir un énième thriller domestique sans saveur ni surprise, l’auteur nous offre ainsi un roman noir d’une indéniable qualité, invitant à la réflexion et servi par une plume qui semble fluide et entraînante, un style apparemment soigné et efficace – c’est en tout cas ce que laisse paraître cette remarquable traduction.

En bref, belle découverte que ce thriller qui joue autant avec nos émotions qu’avec nos nerfs !

Laisser un commentaire