Chroniques 2018 Cette maison est la tienne de Fatima Farheen Mirza

Une magnifique saga familiale : « Cette maison est la tienne » de Fatima Farheen Mirza, paru ce jour aux éditions Calmann Levy.
Le pitch : Pour la première fois depuis trois ans, Amar rejoint sa famille en Californie à l’occasion du mariage de sa sœur Hadia et à la demande de cette dernière. Celle qui se marie par amour et non par tradition provoque ainsi l’opportunité pour cette famille de se replonger dans leur passé, leurs souvenirs et leur culture aussi…
Découvert dans le cadre du Cercle des Lecteurs du Furet du Nord, je ne connaissais pas encore l’auteure, et pour cause : Il s’agit là de son premier roman. Un premier roman tout à fait moderne qui m’a fait penser sur certains aspects à un film, dont l’action se déroulait cette fois en Irlande mais dont j’ai malheureusement oublié le nom.
Entre tradition et modernité, le choc des cultures est parfois difficile à encaisser. C’est à partir de ce sujet que l’auteure nous dépeint ici une formidable fresque familiale, qu’elle conduit de manière remarquable d’un bout à l’autre du récit.
D’un mariage à l’autre, de l’Inde à la Californie, c’est en effet toute la vie de cette famille indienne et musulmane qui se déroule sous nos yeux captivés, ce qui a les unis, désunis, réunis au fil des années. Dès lors on suit chacun des personnages croisés au fil des pages avec la même bienveillance, la même compassion qui caractérise la plume de l’auteure pour une histoire pleine d’un amour qui peut tout changer pour permettre à chacun de grandir, d’évoluer, d’avancer.
Une plume qui se veut aussi d’une remarquable qualité, particulièrement fluide et soignée, faisant de ce récit une lecture d’autant plus belle et prenante, d’autant plus touchante et poignante.

En bref, un premier roman brillant pour une famille qui saura marquer les esprits.

Laisser un commentaire