Chroniques 2020 On n’enterre jamais le passé de Nicolas Duplessier

Un polar digne des plus
grands films d’action : « On n’enterre jamais le passé » de Nicolas Duplessier, paru aux éditions Lajouanie.

Le pitch : Reconverti en
enquêteur auprès d’une compagnie d’assurance, Lukas doit
investiguer sur un vol de pierres précieuses dont a été victime
une famille cossue de Fontainebleau. Si tous les éléments semblent
désigner le petit ami de la fille Lemarchal comme coupable du
larcin, Lukas flaire autre chose et laisse son instinct d’ancien flic
reprendre le dessus afin de faire toute la lumière sur cette
affaire… Une affaire qui ne s’annonce toutefois pas de tout repos quand on voit les gros bras arriver…


Passionnant et passionné, talentueux et déjanté… Nicolas Duplessier nous a déjà maintes fois prouvé qu’il l’était : Tout d’abord en tant que chroniqueur littéraire avec sa formidable chaîne YouTube « Il en pense quoi Nico ? » sur laquelle il nous régale de ses vidéos… Mais également en tant qu’auteur, puisqu’il s’est déjà fait remarquer avec « Été pourri à Melun plage« , un premier polar efficace et décalé, avant de récidiver tout récemment avec le bouquin dont je suis en train de vous parler… Un bouquin que je me suis finalement procuré au Salon du Livre de Nemours… Griffé d’une chouette dédicace après avoir traqué l’auteur dans les allées, ce dernier étant toujours parti en vadrouille !

Un polar complètement dingue dans lequel l’auteur n’a décidément pas ménagé ses efforts ni les moyens ! En effet l’auteur nous entraîne sans délai au coeur d’une intrigue nerveuse et musclée en plus d’être efficace et rondement menée. Le calme et l’ennui n’ont pas leur place ici puisque les scènes d’action ne cessent de s’enchaîner au fil de savoureuses références musicales et cinématographiques.
Si j’ai un brin manqué d’empathie pour le personnage principal, force est de constater qu’on suit ses péripéties avec beaucoup d’intérêt et qu’il a définitivement… La gueule de l’emploi, oui, à n’en point douter. Délicieusement détestable par moment, il a l’art et la manière de ne rien prendre au sérieux même dans les moments les plus graves, sans doute pour se protéger et camoufler ses blessures passées, mais n’en demeure pas moins un homme de principes, doté d’un sens aigu de la justice et de la vérité. Les autres personnages ne sont pas en reste et contribuent à faire de ce bouquin un polar explosif comme on aime s’en délecter.
Porté par une plume fluide, vive et scénaristique, un style nerveux, efficace et plein d’humour, ce récit n’en est que plus prenant, plus mordant, plus décapant… Pour un truculent moment de lecture dont on ressort à la fois ravi et essoufflé !

En bref, un polar de folie qui bouscule et déménage : Un roman policier… Mais pas que, on vous l’avait bien dit !

Laisser un commentaire