Chroniques 2020 \ La Cité de Feu de Kate Mosse

Quand l’une de mes auteures fétiches revient avec une nouvelle saga absolument captivante : « La Cité de Feu » de Kate Mosse paru aux éditions Sonatine et maintenant disponible chez Pocket.
 
Le pitch : France, 1562. Les tensions montent et se cristallisent entre les catholiques et les protestants, les guerres de religions éclatent et les massacres se succèdent. A Carcassonne la jeune Marguerite Joubert, fille de libraire catholique, rencontre Piet, militant protestant dont la vie est en danger… Mais très vite ces deux-là vont se retrouver bien malgré eux au cœur d’un complot en lien avec une sainte relique volée et un testament objet de toutes les convoitises…
 
Je vous prie de bien vouloir pardonner la piètre qualité de mon résumé, mais la tâche s’avère incroyablement difficile quand on retrouve la reine du roman historique ! Une plume que je suis particulièrement ravie de relire aujourd’hui après l’avoir découverte, voilà déjà longtemps désormais, avec « Labyrinthe« , premier tome de la Trilogie du Languedoc dont je garde un souvenir aussi magnifique qu’impérissable et qui m’a même conduite à visiter la magnifique Cité de Carcassonne il y a quelques années… C’est dire si ses romans ont su me porter, me transporter et m’envoûter… D’ailleurs je rêve de pouvoir un jour la rencontrer pour l’en remercier…
 
Mais revenons-en à ma chronique suite à son retour en librairie… Un retour que j’attendais avec impatience et qui est enfin arrivé, ce 23 janvier dernier… Avec un superbe ouvrage, remarquable par sa couverture comme sa taille puisqu’il affiche 600 pages et arbore une chaude couleur orangée pour mieux encore fait écho à son titre… J’étais séduite et intriguée, aussi n’ai-je pas pu résister à cette tentation littéraire…
 
J’avoue toutefois avoir nourri quelques craintes au démarrage : En effet l’auteur a abandonné l’alternance des époques, exercice dont elle était pourtant coutumière et qu’elle maîtrisait à merveille, pour cette fois-ci s’installer au XVIème siècle en vue d’y dérouler toute une fresque littéraire qui s’étalera sur une période de trois siècles… Si on ajoute à cela l’impressionnante liste de personnages principaux qui nous accueille en préambule, vous comprendrez aisément que je pensais rapidement m’égarer…
Mais c’était sans compter l’inénarrable talent de conteuse de l’auteure qui a su me faire voyager dans le temps comme aucun autre écrivain n’a su le faire auparavant. Forte d’un travail de recherche et de documentation qu’on imagine d’une incroyable minutie, l’auteure nous happe dès les premières pages pour nous faire vivre plus que lire cette intrigue remarquablement bien construite pour une expérience immersive comme jamais. Maîtrisant l’art d’imbriquer ses histoires dans l’Histoire, l’auteure nous offre ici un roman d’aventure captivant où les mystères sont légions, mais aussi un récit qui s’avère érudit sans être assommant pour 600 pages dans lesquelles on apprend énormément de choses sans jamais qu’on ne voie le temps passer ni les pages défiler.
Mais si ce roman est si passionnant, c’est aussi parce que l’intrigue est servie par toute une galerie de personnages fort bien croqués – chacun doté d’une âme véritable et d’une personnalité unique – pour lesquels on a tôt fait d’éprouver des sentiments, qu’ils soient bons ou mauvais. Parce qu’on apprend à les connaître et qu’on les suit au fil des chapitres, parce qu’on vit cette histoire à leurs côtés et en leur compagnie, parce qu’au-delà du récit, c’est une formidable aventure historique et humaine profondément riche en émotions que l’auteur nous écrit, nous décrit. Si une place toute particulière est accordée aux femmes dans ce récit, ce n’est pas tant par féminisme que pour dresser le tableau de la condition féminine et la place de la femme dans la société durant cette période de l’Histoire… Et c’est fort bien réussi !
Enfin l’intrigue est soutenue par une plume fluide, riche, soignée et élégante, un style attrayant et délicieusement ciselé, presque enivrant pour un excellent moment de lecture et une suite déjà fort attendue me concernant !
 
En bref, je m’emballe, je m’emballe et je manque peut-être un peu d’objectivité tant j’apprécie cette auteure mais j’assume pleinement car j’ai adoré retrouver sa plume, rencontrer ses merveilleux personnages et découvrir ses histoires dans cette nouvelle fresque historique de toute beauté ! Alors comprenez bien : C’est une nouvelle saga que j’entends suivre de très près !

Laisser un commentaire