Chroniques 2020 \ Jeux de Dames d’André Buffard

Une bien belle double découverte : « Jeux de Dames » d’André Buffard, paru en mai dernier aux éditions Filatures.
 
Le pitch : Pourtant habitué aux appels matinaux, le ténor du Barreau David Lucas ne s’attendait pas à être contacté par les forces de l’ordre pour assurer la défense de… Son assistante, soupçonnée d’être impliquée dans la mort de son mari survenue il y a quelques années… Pas plus qu’il ne s’attendait à retrouver sa collaboratrice, elle aussi en difficulté, pour avoir outrepassé ses prérogatives dans un dossier qui est lié… Sans compter qu’il vient d’apprendre la mort d’un de ses clients, agent sportif subversif qui s’apprêtait à faire de fracassantes révélations, une sombre affaire dans laquelle il vient également d’être mandaté… Voilà qui annonce une longue journée…
 
C’est une adorable surprise que m’a concoctée la Team de l’excellente revue « Alibi« , LE mook du polar et des faits divers que tout amoureux de littérature noire se doit de découvrir si ce n’est pas encore fait ! C’est d’ailleurs pour vous la faire connaître que j’avais sollicité Marc Fernandez… S’il a très gentiment accédé à ma requête, ce formidable auteur et rédacteur en chef en a profité pour m’offrir un peu de lecture supplémentaire : Je profite de ces quelques lignes introductives pour vivement à l’en remercier !
 
Si la greffière que je suis connaît évidemment l’avocat qu’est Maître André Buffard, j’ignorais totalement qu’il écrivait… Et que je tenais là son deuxième polar ! Ou plutôt un roman judiciaire à la fois original et réaliste.
En effet l’auteur nous offre une intrigue tout à fait prenante et bien ficelée, abordée sous un angle de vue qu’il connaît bien : le sien. Aussi revêt-il une nouvelle fois la robe noire lui permettant de plaider, mais cette fois-ci pour coucher sur papier le quotidien d’un homme de loi. Le résultat est d’autant plus prenant que l’auteur a su agrémenter son intrigue de nombreux rebondissements pour un suspense de toutes les pages et de tous les instants. 
Si je n’ai pas particulièrement réussi à m’attacher au personnage principal, j’ai beaucoup apprécié le suivre au gré de ses missions. Je connais pourtant l’envers des enquêtes et les coulisses d’un tribunal judiciaire, pour autant j’en ai appris beaucoup sur l’avocature, notamment à travers les réflexions dont est agrémenté ce récit, sans doute personnelles mais vraiment pertinentes sur le profession. 
Servi par une plume fluide, efficace et directe, un style vif et soigné, le roman n’en est que plus crédible et prenant, pour un moment de lecture très intéressant. 
 
En bref, un angle de vue captivant pour un polar different ! Un « avocauteur » que je m’en vais découvrir plus avant en me procurant son premier roman !

Laisser un commentaire