Chroniques 2021 \ Pour seul refuge de Vincent Ortis

Belle découverte que ce huis clos des grands espaces : « Pour seul refuge » de Vincent Ortis, initialement paru aux éditions Robert Laffont dans la collection « La Bête Noire » et désormais disponible aux éditions Pocket, Lauréat du Grand Prix des Enquêteurs 2019 et en lice pour le Prix des Nouvelles Voix du Polar.

Le pitch : « De la neige à perte de vue, une ourse affamée, pas une habitation à des kilomètres à la ronde. Seuls, perdus dans les immensités sauvages du Montana, à plus de deux mille mètres d’altitude, deux hommes se font face : un jeune Indien, accusé de viol avec tortures, et le juge qui l’a condamné. Chacun possède la moitié des informations qui pourraient les sauver. Ensemble, ils s’entretueront. Séparés, ils mourront. »

Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas souhaité vous proposer un autre résumé que celui de l’éditeur pour ne pas divulgâcher et ainsi vous en laisser la pleine et entière découverte de ce roman ! Un roman qui, justement, avait su m’interpeller dès sa sortie mais que je n’ai malheureusement pas réussi à extirper de ma PAL… Jusqu’à ce qu’il débarque dans ma boîte aux lettres en version Pocket parmi les finalistes du Prix des Nouvelles Voix du Polar pour lequel j’ai la chance de faire partie du jury : Encore une fois je remercie très chaleureusement la Team Pocket, tant pour sa bienveillance que sa confiance… Et maintenant, direction le Montana !

En effet l’auteur est français mais l’action de son premier roman se déroule dans l’Ouest américain… Et il a tout prévu : Une atmosphère sombre et oppressante à souhait au cœur des immensités sauvages et immaculées d’un territoire plus hostile qu’il n’y paraît, une intrigue aussi nerveuse que glaçante (dans tous les sens du terme) mais surtout bien pensée et remarquablement maîtrisée, une tension constante et un rythme soutenu pour une lecture difficile à lâcher, pour un puzzle bigrement retors que le lecteur tente de reconstituer.
Mais si le décor sert remarquablement bien l’histoire, celle-ci est également soutenue par une poignée de personnages suffisamment croqués et étoffés pour qu’on se plaise à les suivre au gré des évènements, peu importe ce qui pourrait nous attendre sitôt la page tournée.
La plume est fluide, efficace et soignée, le style est agréable, vif et attrayant… Pour un premier thriller tout à fait prenant et non dénué d’une certaine réflexion en prime !

En bref, un premier thriller trépidant et fort bien construit : J’attends le prochain avec impatience !

Laisser un commentaire