Auteur’Loupe… Avec J.R.R. Tolkien aux éditions Christian Bourgeois !

Mes amis, quel plaisir moi de vous retrouver une nouvelle fois en ce début de mois pour agrémenter ma petite rubrique d’un article supplémentaire ! Certes discrète, celle-ci n’en garde pas moins toute son importance à mes yeux de lectrice passionnée, ravie que je suis de pouvoir vous parler ici de ces auteurs qui ont su faire battre mon coeur mais n’ont pas trouvé place au sein de mon blog, faute d’avoir été lu avant son ouverture… Une ineptie qui ne pouvait durer plus longtemps !
Pour autant je n’étais guère rassurée alors que la date approchait, ne parvenant pas à me décider s’agissant de l’auteur dont je souhaitais vous parler… Une fois n’est pas coutume, c’est exceptionnellement la télévision qui en a décidé ainsi… C’est donc devant la diffusion en version longue (et sur trois soirées !) du « Hobbit » que je me suis décidée à vous parler de J.R.R. Tolkien !
Quelques mots de bio…
John Ronald Reuel Tolkien de son vrai nom, est un auteur anglais né le 03 janvier 1892 à Bloemfontein. Après avoir fait des études à Birmingham et Oxford, et survécu à la Première Guerre Mondiale, Tolkien devient professeur à l’Université de Leeds en 1920 puis à Oxford à compter de 1925. Il prendra sa retraite en 1959 mais défendra l’apprentissage des langues, notamment germaniques, durant toute sa carrière universitaire. Il bouleversera également l’étude du poème anglo-saxon Beowulf par un essai en 1936. Il se met à l’écriture en 1910, tout d’abord pour le plaisir avant d’élaborer toute un univers, doté d’une mythologie et même d’une langue. Sous les encouragements de son ami C.S. Lewis, c’est ainsi que naîtra la Terre du Milieu qu’il travaillera jusqu’à sa mort le 02 septembre 1973 à Bournemouth…   

Quelques mots de biblio…
C’est en 1937 que paraît « Bilbo le Hobbit« , faisant de Tolkien un auteur pour enfants particulièrement apprécié. Beaucoup plus sombre est la suite : « Le Seigneur des Anneaux« , paraît quant à lui en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960. Il ne parviendra cependant pas à achever le « Silmarillion » avant sa mort, mais celui-ci sera finalement publié à titre posthume en 1977 par son fils Christopher, en collaboration avec Guy Gabriel Kay. Depuis, des œuvres inédites sont régulièrement publiés par son fils.

De sa plume, on peut notamment citer les œuvres suivantes :

1936 : Beowulf : Les Monstres et les Critiques (essai)
1937 : Le Hobbit (roman)
1945 : Feuille, de Niggle (nouvelle)
1947 : Du conte de fées (essai)
1949 : Le Fermier Gilles de Ham (conte)
1954 : Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l’anneau (roman)
1954 : Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (roman)
1955 : Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (roman)
1962 : Les Aventures de Tom Bombadil (recueil de poèmes)
1967 : Smith de Grand Wootton (conte)
1977 : Le Silmarillion (roman)
1980 : Contes et légendes inachevés, recueil de textes sur la Terre du Milieu (conte)
1983-1996 : Histoire de la Terre du Milieu (12 volumes – recueil de textes sur la Terre du Milieu)
2007 : Les Enfants de Húrin (roman)
2009 : La Légende de Sigurd et Gudrún (recueil de poèmes)
2013 : La Chute d’Arthur (poème)
2015 : L’Histoire de Kullervo (récit)
2017 : Beren and Lúthien (récit)

Si le succès du « Seigneur des Anneaux » a permis à la fantasy de renaître, il a surtout contribué à rendre ce genre populaire, faisant de Tolkien, si ce n’est LE père, tout du moins l’un des pères de la fantasy moderne. Aujourd’hui encore son œuvre a une grande influence sur les auteurs de ce genre.

Quelques mots d’amour…

C’est au moment de me souvenir de ma première visite en Terre du Milieu que je réalise que ça remonte un peu… 2001,  loin d’être mono-passionnelle, j’étais même une grande habituée des salles obscures… On annonçait alors la sortie prochaine du « Seigneur des Anneaux – La Communauté de l’Anneau » réalisé par le grand Peter Jackson… Immédiatement intriguée, je ne manquais pas de me renseigner à ce sujet, et découvrais alors qu’il s’agissait d’une adaptation de l’œuvre d’un dénommé J.R.R. Tolkien… Honte à moi qui ne le connaissais pas encore, une gageure qu’il me fallait réparer au plus vite en me rendant en librairie… Bien que jeune à l’époque, je ne tardais pas à succomber au charme de cet univers tout droit sorti de l’impressionnante imagination de l’auteur… Il m’a certes fallu bien plus de temps qu’alors pour lire l’intégralité du Seigneur des Anneaux… Pour autant j’y suis parvenue… Littéralement emportée dès les premières pages, c’est bien volontiers que je quittais la réalité pour me laisser transporter au coeur même de la Terre du Milieu, envoûter par ce récit prenant, captivant, fascinant… Mais surtout bouleversant… Vous dire que mon petit coeur a saigné durant cette lecture est un euphémisme tant celui-ci s’est emparé de moi. Devenant presque une addiction, j’enchaînais logiquement avec « Bilbo le Hobbit » que je dévorais de la même manière… Bien que plus compliqué, « Le Silmarillion » ne manquait pas lui aussi d’y passer… Et, comme cela peut arriver par moment, la lectrice que je suis a connu une petite traversée du désert littérairement parlant, tant je ne parvenais pas à me libérer de l’envoûtement… Si j’ai su rompre le charme, j’alimentais bien sûr l’addiction en me rendant au cinéma à la sortie de chacun des films… En participant à la soirée spéciale organisée par le cinéma de ma ville à la sortie du troisième et dernier volet de cette trilogie pour visionner l’intégrale sur grand écran et sortir au terme d’un petit déjeuner qui nous était offert… En commençant une collection de figurines… En me procurant les DVD, version ciné puis version longue, avec la petite statuette collector s’il vous plaît… En étudiant même l’œuvre pour mon TPE quelques années plus tard au lycée dont le sujet était « Les romans adaptés au cinéma »… Rompu le charme ? Pas sûr… Mais bizarrement je n’ai finalement lu que ces cinq romans… Affaire à suivre donc…


Quelques mots d’actu…

Rassurez-vous mes amis, je ne vais pas tenter de vous vendre les films comme une actualité, pour autant je trouve nécessaire d’en parler ici pour ne pas l’avoir fait plus haut… Car il est indéniable que Peter Jackson a réalisé une prouesse doublée d’un chef d’œuvre en réalisant la trilogie du « Seigneur des Anneaux« , je pense même qu’il a pu démocratiser l’œuvre en la révélant à tous ceux qui n’aiment pas lire… Convainquant peut-être les plus courageux à tenter l’expérience littéraire, ce qui n’est pas négligeable… C’était en 2001 et jusqu’à 2003… Le temps passe vite mais Peter Jackson n’oublie pas l’œuvre de Tolkien et réalise, dix ans plus tard (de 2012 à 2014) « Bilbo le Hobbit« … Sous la forme d’une trilogie alors qu’il s’agit d’un roman unique… Quand on pense qu’il s’agissait là d’un livre initialement destiné à un jeune public, le résultat peut paraître surprenant voire légèrement démesuré… Pour autant je ne m’en plaindrai pas, le réalisateur a su y inscrire sa patte et la magie a opéré chez moi sans difficulté…

Si je vous parle de tout ça, c’est parce que France 2 vient de diffuser le dernier volet de cette trilogie dimanche dernier, un régal pour moi surtout qu’il s’agissait de la version longue !



Mais ce n’est pas tout… Des rumeurs circulent quant à la possible adaptation du « Seigneur des Anneaux« … En série ! S’il paraît difficile de faire mieux que la trilogie magistrale de Peter Jackson, Amazon Studios et son patron lui-même seraient prêts à relever ce défi, entamant des discussions avec les héritiers de l’auteur sur la question… Rien n’est fait je vous l’accorde, n’empêche que pareille nouvelle laisse songeur…




Quelques mots de conclusion…
Voilà donc quelques-unes des raisons pour lesquelles je tenais tant à vous parler de J.R.R. Tolkien et de son œuvre tout simplement inoubliable et magnifique, qui a incontestablement gravé son empreinte au plus profond de mon petit cour de lectrice passionnée… Si je ne devais vous en conseiller qu’un… Cruelle est la question car j’hésite bien sûr entre deux œuvres… « Le Seigneur des Anneaux – La Communauté de l’Anneau » ou « Bilbo le Hobbit« … Je ne saurais prendre parti et vous laisse seul juge de la décision…

A votre tour à présent de pénétrer en Terre du Milieu… Tolkien vous y accueille à bras ouverts aux éditions Christian Bourgeois ou chez Pocket/Livre de Poche… Belles lectures !


Laisser un commentaire