Chroniques 2018 \ Sinestra d’Armelle Carbonel

Plus qu’un livre… Un lieu. Plus qu’une lecture… Un envoûtement : « Sinestra » d’Armelle Carbonel, paru aux éditions Ring.

Le pitch : Val Sinestra… Un lieu isolé au cœur des montagnes suisses… Un point de chute pour ces malheureux atteints de troubles fuyant les atrocités de la Seconde Guerre Mondiale… Un havre de paix… Ou une porte vers l’enfer ? Un refuge… Ou un piège qui se referme…?

Dire qu’il me tardait de retrouver la plume délicieusement captivante et bluffante de ma chère Armelle Carbonel est un doux euphémisme… Si mon cœur était déjà conquis par « Criminal Loft« , ce dernier avait carrément chaviré avec « Majestic Murder« … Deux romans complètement différents, dans lesquels on retrouve pourtant cette même empreinte de celle qu’on surnomme désormais « la nécromancière » et qui porte un soin tout particulier à l’atmosphère comme aux lieux… Un ADN littéraire unique et ensorcelant qu’on retrouve évidemment dans ce troisième roman aujourd’hui sur le Ring littéraire et distinct lui aussi des précédents.

Avec tout le talent qu’on lui connaît, l’auteure nous fait cette fois-ci remonter le temps pour nous ramener en Suisse durant la Seconde Guerre Mondiale. Mais au-delà de ce contexte qu’elle retranscrit parfaitement, l’auteure nous entraîne surtout à Val Sinestra, un lieu qu’elle transcende, dont on se souviendra longtemps pour le voir prendre vie sous nos yeux et devenir un personnage à part entière d’un bout à l’autre du roman. Vous qui avez désormais pénétré cet endroit dans une atmosphère aussi sombre qu’inquiétante, sachez qu’il est déjà trop tard : De cette lecture vous ne pourrez maintenant plus vous échapper avant d’en avoir atteint le point final…
Soumis à un suspense de tous les instants tandis que la tension grimpe au fil des pages, le lecteur n’a plus d’autre choix que de se laisser porter et emporter par cette intrigue des plus saisissantes, des plus entêtantes en compagnie de personnages, adultes et enfants, tous plus audacieux et étoffés les uns que les autres. Peut-on se fier à eux ? A l’image de cet endroit qui nous occupe autant qu’on l’occupe, je vous laisse le soin de les rencontrer pour le découvrir…
Ne deviendrait-on pas parano à force de hanter ces pages et ce lieu tout à la fois sidérant et angoissant ? Rien n’est moins sûr… Car les émotions nous gagnent et l’auteure machiavélique n’a pas son pareil pour nous époustoufler de sa magnifique plume, tout à la fois soignée et élégante, addictive et prenante, de son style puissant et remarquable, percutant et redoutable, pour une expérience littéraire des plus noires et fascinantes…

En bref, du Royaume des Thrillers, Armelle Carbonel en est la Reine et Sinestra son Palais… Venez donc le visiter, vous m’en direz des nouvelles !

Laisser un commentaire