Chroniques 2021 Le sang des Belasko de Chrystel Duchamp

Etonnante découverte que ce thriller machiavélique hors norme : « Le sang des Belasko » de Chrystel Duchamp, paru ce 14 janvier aux éditions de l’Archipel.

Le pitch : C’est un triste évènement qui réunit la fratrie entre les murs de la Casa Belasko. Leur père vient de mourir, quelques mois après le suicide de leur mère… A moins que ? Le patriarche a laissé une lettre avant de quitter ce monde, dévoilant bien des secrets et ravivant bien des rancœurs… Le décor est installé, les acteurs sont prêts et les portes de la maison viennent de se fermer : Le désastre peut commencer…

Une couverture qui m’attire… Un résumé qui m’interpelle… Si « L’art du meurtre » se trouve dans ma PAL depuis un moment, je lui ai finalement préféré son cadet pour découvrir la plume de Chrystel Duchamp… « L’art du meurtre » doit donc encore attendre… Mais pas longtemps, tant « Le Sang des Belasko » n’a fait qu’un tour… De lecture fascinant !

J’aurais pourtant dû me méfier de ce prologue original et captivant… A peine l’avais-je franchi que j’étais déjà piégée, happée par cette lecture décidément impossible à lâcher. Ainsi l’autrice nous entraîne sans délai au cœur d’un huis clos passionnant, particulièrement sombre et redoutablement maîtrisé. Si la famille est un terreau outrageusement fertile pour y faire germer un thriller, force est de constater que Chyrstel Duchamp a la main bigrement noire pour mieux détonner et nous étonner jusqu’à la dernière page.
Un récit d’autant plus prenant qu’il est servi par une poignée de protagonistes que l’autrice a pris soin de dépeindre avec beaucoup de minutie tandis qu’on alterne les points de vue au gré des chapitres… Mais le personnage le plus déroutant, c’est sans aucun doute la maison qui, elle aussi, recèle bien des secrets…
Servie et rythmée par une plume fluide, vive et efficace, un style percutant et résolument moderne, cette histoire pleine de suspense n’en est que plus immersive et palpitante.

En bref, venez donc faire un tour à la Casa Belasko… Pas sûre que la nuit y soit bonne, mais la lecture, elle, est franchement excellente ! Quant à moi je m’en vais étudier « L’art du meurtre« , la matière s’annonce fort intéressante !

La publication a un commentaire

  1. Angélique

    Il me tente beaucoup !!! Aussi attirée par couverture et résumé !…

Laisser un commentaire