Chroniques 2021 \ Sur l’île noire de Sonja Delzongle

Slow… Ou comment savourer chaque instant d’un récit dont on dévore pourtant les pages : « Sur l’île noire » de Sonja Delzongle, paru ce 09 septembre aux éditions Paulsen.

Le pitch : « Où es-tu ? Où te caches-tu, monstre de solitude ? Au bout de tant d’années, si tu existais vraiment, il n’y aurait plus aucun doute… Et si tu n’existais pas ? Un monde sans toi est-il envisageable ? » A travers un récit passionnant, Sonja Delzongle nous glisse dans ses bagages et nous entraîne avec elle au cœur des Highlands à la recherche de Nessie et autres chimères qui peuplent cette terre de légendes pour un voyage multiple…

Si je suis toujours ravie de retrouver Sonja Delzongle en librairie depuis que j’ai croisé sa plume avec « Dust » il y a quelques années, c’est avec surprise que je la (re)découvre aujourd’hui, non pas pour un thriller, genre dans lequel elle excelle, mais pour le magnifique récit d’un périple en Ecosse, si inspirant qu’à l’issue de cette lecture, je me demande encore qui de nous deux a le plus voyagé…

« Toucher le Loch Ness, c’est comme toucher un rêve »… C’est à cette fin que Sonja Delzongle a posé ses valises aux abords de ce lac mythique au cœur d’un pays qui l’est tout autant, pour nous offrir une véritable parenthèse littéraire au fil d’un texte tout à la fois passionnant et enrichissant car riche d’enseignements, mais aussi d’une rare beauté, d’une incroyable sensibilité, reflétant à merveille le voyage comme la voyageuse.
Car si ce livre fascine autant, c’est parce que les lieux qu’il explore sont incontestablement sublimés par la plume de l’autrice, fluide et élégante, presque hypnotisante, sans oublier son style empreint de douceur et de déférence, mais surtout de poésie… Voire même de magie : De nombreuses fois je me suis ainsi surprise à poser mon livre pour moi-même me poser, pour admirer le paysage et vivre chaque rencontre, pour ressentir plus que voir, pour éprouver plus que savoir, pour être sûre sans avoir de preuves : « Le doute peut être une certitude à lui seul. Croire ou douter dur comme fer ».

En bref, je remercie très sincèrement Sonja Delzongle pour le captivant BookTrip qu’elle nous propose ici… Je n’ai plus qu’une envie : Partir en Ecosse en quête de Nessie… Mais dans les pas de cette talentueuse autrice !

Laisser un commentaire