Bouquinist Park Du côté de chez Laura : Le tri sélectif des ordures et autres cons de Sébastien Gendron

Bien le bonjour mes petits lecteurs adorés ! L’heure de la rentrée a sonné… Reprenons en douceur… Mais reprenons en beauté !
Oui l’heure de la rentrée a donc sonné : pour votre humble blogueuse comme pour les membres de sa DreamBookTeam à n’en point douter ! Un joli casting chaud patate à l’idée de reprendre du service après s’être retrouvé en chômage littéchnique alors que leur DreamBookChef s’est vue contrainte de freiner des quatre fers pour se refaire une petite santé, morale et physique !
Laura, Franck, Roseline et Françoise : C’est avec une équipe au grand complet que l’on se prépare à vous régaler de littéraires idées… Et parce qu’il n’y a pas meilleure qu’une institutrice pour lancer les joyeusetés d’une rentrée réussie, c’est à ma meilleure amie Laura que je laisse la parole pour cette reprise ! Elle a récemment lu « Le tri sélectif des ordures et autres cons » de Sébastien Gendron, paru aux éditions Pocket… Et entend bien vous en parler !
Ce que dit la quatrième de couverture…
Son nom : Dick Lapelouse.
Son métier : Tueur à gages.
Son créneau : Le discount !
Gens du peuple, réjouissez-vous, voici son catalogue (non exhaustif) : trépanation à 56 € TTC, accident de voiture à 79,99 € (véhicule non fourni), enterrement en forêt à 100 € tout rond (hors frais de déplacement et de teinturerie) !
Forcément, dans la profession, ça ne va pas plaire à tout le monde…
« Il faut toujours montrer au con qu’il est un con plein de bon sens. Je suis une nécessité pour la collectivité, au même niveau que la grande distribution ou l’accès au crédit. »

Laura a aimé… Oui, mais pourquoi ?
Parce qu’il s’agit là d’un livre complètement barré qui se dévore avec plaisir et facilité ! Voilà voilà… Non je déconne, reprenons plus en détails ce que Laura m’a indiqué…
C’est en mars dernier, alors qu’elle m’accompagnait durant ma folle escapade dans le Nord de la France à faire la navette entre Lens et Bondues que l’œil aiguisé de Laura s’est arrêté sur ce bouquin au titre déjanté… Un titre qui l’a assurément marquée alors que nous patientions pour une autre dédicace, puisque nous sommes ensuite allées lorgner ce bouquin d’un peu plus près pour en discuter avec son auteur et repartir munies d’un exemplaire dédicacé…
N’ayons pas peur des mots : On parle ici d’un tueur low-cost… Oui vous avez bien lu, notre protagoniste décide de s’installer en tant que tueur low-cost donc, estimant que tout le monde devrait pouvoir se permettre de recourir à ce genre de services… A partir de là, notre protagoniste ne se démonte pas le moins du monde, souscrit un prêt auprès de sa banque, s’installe et distribue des prospectus : Il a le sens du marketing… Et ça fonctionne ! Jusqu’au jour où… Et bien oui mes amis, il fallait bien que ça dégénère mais je ne vous en dirai pas plus  pour aujourd’hui !
Laura a donc quelque peu halluciné en démarrant sa lecture avant de se laisser happer par l’intrigue, partant volontiers à la recherche du commanditaire mystère…  En voilà un bon teasing, n’est-il pas vrai ?
Résumons-nous pour finir…
En résumé, Laura a beaucoup aimé ce livre qu’elle a qualifié de sympathique et intriguant, souhaitant même profiter d’une nouvelle rencontre avec l’auteur pour découvrir plus avant sa bibliographie : Essai réussi ! Belles lectures à tous et à très vite pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire