Lecture commune \ Noir de Lune d’Estelle Tolliac


Mes petits Bookinautes adorés : C’est encore un peu chafouine mais toujours aussi déterminée que je vous retrouve aujourd’hui pour démarrer la semaine en beauté… Malheureusement B612… Enfin, plus précisément la webcam de B612, m’a lâchement abandonnée, conduisant ce dernier en maintenance pour une durée plus ou moins déterminée… Qu’à cela ne tienne : J’ai retrouvé mon smartphone, qui reste à ce jour mon meilleur allié, et c’est finalement avec lui que j’ai apprivoisé mon nouveau blog pour reprendre mes livresques activités ! Me voici donc parée à bouquiner : Nous avons une nouvelle lecture à explorer !

Une lecture que le hasard et les réseaux sociaux ont mis sur ma route pendant le second confinement… C’est en effet sur Twitter que j’ai repéré ce titre en discutant avec son autrice… Le jour de sa parution… Le jour de mon anniversaire aussi ! Les librairies allaient rouvrir, ce livre avait été plébiscité par Maxime Chattam et récompensé du Prix du roman « Vingt Minutes » 2020… Ce n’est même plus un signe que le destin m’adressait là, c’est carrément une lettre recommandée !

Seulement l’occasion de découvrir un premier roman et son autrice était trop belle pour ne pas la partager… Si ce genre littéraire ne leur est pas spécialement coutumier, j’ai tout de même proposé à ma Communauté du Bouquin de me suivre dans cette aventure pour une nouvelle lecture commune, et elle a su répondre massivement présent à mon appel : Avec ma meilleure amie Laura et ma photographe préférée Margaux, ma chère Maman Roseline, mes adorables collègues Lucile, Sarah et Anne-Sophie ainsi que Françoise, les formidables libraires Delphine et Céline D., ma bibliothécaire de choc Nathalie et mes merveilleux copinautes Corinne, Céline F. et Aurore, c’est donc à quatorze que nous nous sommes lancés dans la lecture de « Noir de Lune« , un premier roman signé Estelle Tolliac et paru le 26 novembre 2020 aux éditions Nouveaux Auteurs !

Le livre dans ses moindres détails…

Titre : « Noir de Lune »
Auteur : Estelle Tolliac
Edition : Nouveaux Auteurs
Format : Disponible en numérique et au format papier
Nombre de pages : 357 pages
Prix : 12,99 euros en version numérique et 16,95 euros en version papier

Résumé : Gagnant du Prix du 20 Minutes du roman présidé par Maxime Chattam sur le thème « l’avenir appartient à la jeunesse »
« Une épopée héroïque au souffle romanesque.
Viperyne est novice à l’Abbaye du Pré et n’a connu que le calme religieux dans lequel elle a grandi. Quand on lui demande d’escorter en secret celle que l’on nomme l’O’haï, future reine de Corélie, elle y voit l’occasion de découvrir le monde. Accompagnée de Drachniel de Varn qui est missionné par son roi, elle va s’élancer à l’aventure sur des routes semées d’embûches. Car ils ne sont pas les seuls à porter un intérêt à leur mystérieuse protégée sur laquelle semble reposer la paix. Mais attention : nul ne doit lui parler, nul ne doit la voir !
Au cours de ce long voyage qui va révéler leur caractère et leurs espérances, et leur apprendre mille leçons sur la vie, sauront-ils surmonter tous les dangers ? »

Incipit : « Le jeune Drachniel chevauchait depuis trois lunes. Par trois fois, il avait vu l’astre nocturne décliner sur son orbe, disparaître, reparaître, s’arrondir, décroître à nouveau. Mais jamais la nuit n’avait été aussi noire, ni si terrible que celle-ci. Le vent mugissait à ses oreilles, la pluie fouettait impitoyablement son visage aux traits tirés. Il avait dix-neuf ans. »

Verdict de mes acolytes…

Une fois encore, aucun de mes acolytes n’avait entendu parler de ce titre… Ce qui n’est pas vraiment surprenant pour l’occasion, la plupart d’entre eux ne lisant habituellement pas ce genre de littérature… Aussi je les remercie de s’être ainsi laissées guider par leur curiosité pour accepter cette nouvelle lecture, relevant dans le même temps une sorte de challenge personnel en quittant leur zone de confort pour partir à l’aventure littéraire ! Si l’une d’entre elles n’a malheureusement pas réussi à s’affranchir de ses habitudes pour se plonger dans ce bouquin, toutes les autres s’y sont plongées à regard perdu… Et ont finalement savouré leur lecture !
Pour autant le défi n’était pas relevé d’emblée : La couverture n’a convaincu qu’à moitié, le résumé à peine plus, n’aguichant finalement que les rares lectrices de fantasy… Fort heureusement le premier chapitre a su les happer dans leur quasi totalité, une seule d’entre elles ayant éprouvé des difficultés à se plonger dans un nouvel univers par manque d’habitude… Pour finalement se laisser gagner à son tour avec quelques chapitres de plus !
A l’heure du bilan, celui-ci est unanime : Si elles ne s’attendaient pas forcément à une telle intrigue, elles ont toutes apprécié leur lecture et se disent prêtes à la conseiller, s’étant laissées happer par cet univers original et inédit, fort bien décrit pour être immersif sans les noyer non plus, univers qu’elles ont toutes découvert avec plaisir et curiosité, en compagnie de personnages qu’elles ont toutes appréciés, les trouvant construits avec soin et particulièrement bien campés sans toutefois que l’un d’entre eux n’attire spécialement leur attention. Si l’enthousiasme reste tout de même variable, et sans doute moins flagrant chez les lectrices plus coutumières du genre, il est à souligner que beaucoup ont spécialement apprécié « l’O’haï » et ce voile de mystère qui l’entoure.
Si la plupart d’entre elles ont trouvé ce livre très bien écrit et suffisamment aéré, bien construit et chapitré pour le rendre aussi plaisant que facile et rapide à lire, beaucoup n’ont pas « aimé la fin » si je puis dire, celle-ci ayant même donné l’envie à quelques-unes de m’étriper une fois ce constat fait : Oui, c’est un tome un… Deux d’entre elles s’en doutaient… La plupart l’ignoraient, et n’ont pas forcément apprécié de ne pas en être informées au préalable… Rassurez-vous, je n’en ai pas craint pour ma vie pour autant, mais nombre de mes lectrices ont trouvé ce dénouement frustrant… Quelques-unes s’en sont tout de même amusées, trouvant le procédé rusé et finement pensé, mais c’est souvent contraintes et forcées qu’elles doivent maintenant patienter pour découvrir la suite… Qui ne devrait plus tarder à trouver son chemin en librairie : Nous voilà sauvées !
Car, au risque de me répéter et malgré deux lectrices légèrement plus dubitatives, l’une trouvant cette lecture peut-être un peu trop convenue, l’autre l’estimant peut-être destinée à un public assez jeune, les deux jugeant le livre trop court, la plupart de mes acolytes ont finalement trouvé cette lecture addictive, et ce quand bien même elle n’entre pas dans leurs habitudes livresques, au point d’attendre ce tome 2 avec une certaine impatience, se disant même prêtes pour une grande partie à se plonger bien volontiers dans plusieurs autres, et en tout cas dans d’autres titres de l’autrice !

Et votre blogueuse dans tout ça ?

Et bien c’est sans surprise que je rejoins l’avis très positif de mon équipe ! Difficile de trop en dire sans dévoiler une partie de l’intrigue, toujours est-il que la couverture m’a plu, le résumé m’a attirée, le premier chapitre a attisé ma curiosité, me poussant dès lors à lire le suivant pour ne plus m’arrêter. Plongée sans délai dans cet univers inattendu et inédit, bien pensé et finement construit, répondant à tous les codes du genre, je suis volontiers partie à l’aventure aux côtés de personnages auxquels je me suis aisément attachée avec une attention toute particulière pour l’O’haï dont l’autrice a su conserver tout le mystère.
Si je dois finalement avouer que je ne me suis pas attendue à une telle histoire, force est de constater qu’elle m’a beaucoup plu, ce d’autant plus qu’elle est servie par une plume fluide, élégante et agréable, un style tout à fait plaisant et adapté. Comme beaucoup je suis assez frustrée de ne pas connaître encore le dénouement de l’histoire, mais je m’y attendais un peu au regard de la taille du bouquin. Il n’en demeure pas moins que j’attends moi aussi ce tome 2 avec une certaine impatience !

Le mot de la fin…

C’est avec plaisir et, avouons-le, une légère fierté, que je conclus cette lecture commune qui récolte tout de même la note moyenne de 17/20 sans faire partie des lectures habituelles de mon équipe ! Nombre de mes lectrices m’ont même remerciée pour cette découverte et cette aventure dans laquelle elles ne se seraient sans doute pas lancées en dehors de ce projet… L’une d’entre elles s’étant même réconciliée avec le genre à travers ce livre !
Un livre qu’elles ont facilement acheté malgré leurs réserves pour son prix adapté (en tout cas au format papier) et dont elles se procureront la suite avec grand plaisir, et ce sans trop tarder pour connaître enfin le dénouement de cette belle intrigue !
Sachez en effet que « Bleu de Lune » la suite (et fin) de ce livre, fait son entrée dans toutes les bonnes librairies… Le 1er avril ! Non mes Bookinautes adorés, ce n’est pas une blague : alors à votre tour de rencontrer Viperyne, Drachniel et Varn… Sans oublier l’O’haï et son voile de mystère ! Et revenez donc m’en parler : j’en serai enchantée !

Laisser un commentaire