Chroniques 2022 \ La part du démon de Mathieu Lecerf

Formidable découverte que ce polar particulièrement sombre et atypique : « La part du démon » de Mathieu Lecerf, paru en mars 2021 aux éditions Robert Laffont dans la collection « La Bête Noire« , lauréat du Prix Bête Noire des Libraires 2021.

Le pitch : Après un faux départ à une mauvaise adresse, le lieutenant Esperanza Doloria débarque aux Buttes Chaumont pour y faire connaissance avec son futur coéquipier, le capitaine Manuel de Almeida, et découvrir sa première affaire. Le cadavre atrocement mutilé d’une jeune femme vient en effet d’être repêché au fond du lac : Le début d’une enquête qui s’annonce délicate…

Si la superbe couverture de ce roman avait su attirer mon attention dès sa sortie en librairie, j’attendais le bon moment pour me le procurer et m’y consacrer dans la foulée… Et ce bon moment s’est même doublé d’une belle rencontre puisque j’ai finalement eu la chance de pouvoir rencontrer Mathieu Lecerf à la première édition du salon « Noir sur Ormesson » organisé les 27 et 28 novembre 2021 derniers. C’est donc avec une curiosité accrue que je me suis plongée dans cette lecture…

« Chère Aurélie, j’espère que ce roman noir vous fera passer quelques nuits blanches ». Il ne m’en a pas fallu plus d’une pour dévorer ce thriller de haut vol aussi original que captivant. Démarrant sans délai – et de façon pour le moins inédite -, l’intrigue nous happe et nous attrape à travers trois « épisodes », pour autant de personnages et d’angles de vue, nous offrant une structure narrative diablement originale en plus d’être complète et immersive.
Si j’avoue n’avoir pas réussi à m’attacher aux personnages, ces derniers s’avèrent remarquablement fouillés, étoffés en substance sur le plan personnel et psychologique, particulièrement complexes et intéressants à côtoyer d’un bout à l’autre de ce récit.
Un récit qui se veut dense et sait nous tenir en haleine, qui prend le temps de s’installer pour ensuite accélérer le rythme jusqu’à un final franchement réussi, nous offrant ainsi une lecture d’autant plus prenante qu’elle est servie par une plume fluide, efficace et bigrement visuelle voire scénaristique.

En bref, un polar détonant et passionnant pour un auteur à suivre… Dont j’attends le prochain/la suite avec impatience !

Laisser un commentaire