Novembre 2022 \ Le Club de Lecture Virtuel revient une dernière fois avant la fin de l’année !

Je ne voudrais pas me la péter mais… Autant j’étais très en retard pour la lecture commune, autant je suis pile à l’heure pour le Club de Lecture Virtuel ! Alors je ne vais toutefois pas m’enflammer au regard du retard monstrueux que j’ai au niveau des chroniques… N’empêche que je suis assez fière de vous retrouver ce samedi pour ce nouveau bilan, le dernier de l’année puisque le prochain nous réunira en janvier ! N’allons pas trop vite cependant et procédons par ordre, voulez-vous ?
Pour rappel, le thème proposé à la rentrée était le suivant :

Pour cette nouvelle saison, découvrons ensemble les petites maisons d’édition !

Nous étions onze inscrits pour démarrer et, si certains n’ont malheureusement pas eu le temps de boucler leur lecture dans les délais, c’est tout de même à huit que nous franchissons la ligne d’arrivée ! Je vous laisse donc découvrir ce que ce thème a inspiré à mes aventuriers littéraires : Belle découverte et bonne lecture !

  • Une fois n’est pas coutume, je m’accorde le privilège de lancer ces livresques festivités avec “Oskal” de Guillaume Coquery, un roman paru aux éditions M+ le 13 février 2020 et désormais disponible au format poche chez le même éditeur…

Résumé :
Été 2010, dans un bois proche de Besançon, une joggeuse disparaît. Elle ne sera jamais retrouvée et, étrangement, l’affaire sera vite classée. 2018, à proximité de Toulouse, une danseuse de cirque est découverte morte. Pour le jeune capitaine Damien Sergent et ses coéquipiers, cette affaire a toutes les apparences d’un suicide… jusqu’à ce que certains éléments les conduisent à Besançon. Sur place, certaines personnes ont tout intérêt à ce que le passé ne soit pas déterré… Entre manipulation, influence et souvenirs douloureux, l’équipe de Damien Sergent évolue désormais en terrain hostile.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?
Parce que Guillaume Coquery est un auteur que j’ai eu la chance et le plaisir de rencontrer à l’occasion du Salon de Lisle Noir en septembre dernier et qu’il m’a très gentiment offert un exemplaire de son roman, que j’ai toutefois préféré le faire dédicacer à l’attention de mes Bookinautes adorés afin de leur faire découvrir à mon tour ! Je m’en suis donc procuré un exemplaire et, cet éditeur méritant davantage de visibilité, je me suis dit que cette session du Club était l’occasion rêvée pour vous en parler !

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Quel plaisir de découvrir la plume de Guillaume Coquery à travers ce polar et en compagnie d’une formidable équipe ! En effet l’auteur nous entraîne au cœur d’une intrigue judicieusement construite et rondement menée, pleine de suspense et de rebondissements.
Mais si l’intrigue est aussi prenante, c’est surtout parce qu’elle est menée de main de maître par une équipe, non pas des personnages mais vraiment une équipe qu’on a tout de suite envie d’intégrer pour mener les investigations à leurs côtés.
La plume est fluide, dynamique, agréable, le style soigné et efficace, ce qui rend cette lecture d’autant plus plaisante !

  • J’ai ensuite l’immense plaisir de retrouver ma chère Hamida, grande habituée du Club de Lecture Virtuel, laquelle a opté pour “La corde de Mi” de Christian Guillerme, publié chez LBS éditions le 17 novembre 2021…

Résumé :
Des rockers parisiens sont tués dans des circonstances mystérieuses et non élucidées.
Quatre ans plus tard, un étrange personnage se présente à une audition d’un groupe en quête d’un chanteur, pendant laquelle il adopte une attitude inquiétante avant de disparaître.
Un soir, l’inconnu revient et s’introduit dans le studio du groupe. L’histoire, macabre, va-t-elle se répéter ?
Alors que, poussé par une vengeance personnelle, il engage une action d’extermination de tous les êtres humains présents entre les quatre murs, il va être confronté à la détermination et la volonté de survivre d’un des musiciens.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?
Il s’agit du seul titre que j’ai de cette maison d’édition, que j’admets ne pas du tout connaître. Ce livre traînait dans ma PAL depuis un moment, le Club de lecture m’a permis de l’en sortir !

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
C’est toujours un bonheur de découvrir un univers qu’on ne connaît pas à travers une lecture et ce fut le cas avec ce bouquin. L’intrigue m’a paru classique mais très bien amenée, les personnages sont bien dépeints, l’écriture est assez addictive. Au final on lit ce roman d’une traite, on se laisse embarquer par sa lecture… Et on a envie de lire un autre titre de l’auteur !

  • C’est avec plaisir que je laisse maintenant la parole à Callie, lectrice et blogueuse de choc qui a choisi de découvrir “Qui a osé de se venger ?” d’Odile G. Huet, un roman paru aux éditions Les 3 colonnes le 01 septembre 2021… 

Résumé :
Au lycée, tout ne se joue pas dans la cour de récréation. Maria Rides-Boca est proviseure de lycée, une vie tranquille et rangée jusqu’à son agression un soir devant son appartement de fonction. Paula, brigadière, nommée sur l’enquête, va révéler la vie pas si tranquille de la fonctionnaire et de l’établissement scolaire qu’elle dirige. Mensonges, conflits, agressions, autant d’ingrédients savoureux pour un roman policier qui permet de découvrir l’envers du décor des établissements scolaires au XXIe siècle. Née le 31 août 1953 en Algérie, Odile G. Huet est aujourd’hui retraitée de l’Éducation nationale. Nouvelle passionnée d’écriture, elle a déjà publié trois ouvrages parus aux Éditions Baudelaire en hommage tout d’abord à ses parents avec Maman, tout ce que je te dois et Un père raconte à sa fille puis à ses beaux-parents en 2020 avec Elle… Lui… Eux…

Pourquoi avoir choisi ce livre ?
J’ai choisi de vous présenter ce roman car c’est une autrice de ma région, peu connue. Ce livre est son premier polar, après l’écriture de trois biographies familiales. Ancienne cheffe d’établissements scolaires, elle fait découvrir aux lecteurs la face cachée de ce qu’on peut connaître de l’école. Tous ses livres présentent des protagonistes féminines fortes qui sont déterminées à avoir un rôle essentiel et légitime dans leur vie personnelle, professionnelle et dans la société.

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
“Qui a osé se venger” relate l’agression de Maria Rides-Boca, une cheffe d’établissement un soir devant son appartement de fonction. L’enquête va être menée par Paula, brigadière au caractère bien trempé. Elle mène une enquête rigoureuse dans laquelle les suspects ayant un mobile foisonnent. Les rebondissements se font jusqu’à la fin dans un cadre méditerranéen. Ce n’est pas un polar sanglant, il y a beaucoup de suspense et de tension. Je vous le conseille vivement.

  • A présent je suis ravie de voir Mélanie nous rejoindre pour cette nouvelle session du Club de Lecture Virtuel ! Elle a choisi de se plonger dans “Majestic Murder” d’Armelle Carbonel, publié aux éditions Fleur Sauvage le 19 janvier 2017 et désormais disponible au format poche chez Bragelonne

Résumé :
Une écorchée vive qui rêve de brûler les planches. Un squat à fuir, un homme secret et tourmenté. Et une audition menée par une troupe étrange dans un théâtre abandonné… Le Majestic. Serez-vous prêts pour la première ? Après un “Criminal Loft” encensé par la critique, “Majestic Murder” est un thriller sombre et original, asseyant définitivement son auteure parmi les plumes majeures de la littérature noire.

Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Pour mon retour dans ton Club de Lecture Virtuel… Je triche un peu, j’avoue ! En effet ce livre a connu une seconde vie, belle vie il me semble, dans sa version poche, mais c’est dans sa version d’origine que je l’ai dans ma PAL depuis… Une éternité ! Une maison d’édition qui n’existe plus malheureusement, mais je trouvais que c’était justement l’occasion de s’en rappeler si tu le veux bien !

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Je me demande surtout pourquoi j’ai attendu aussi longtemps pour me plonger dance ce bouquin, quelle lecture, quel huis clos, quelle expérience ! Ce livre est complètement fou, tellement hors du commun… Dans sa construction, dans son ambiance, dans ses personnages, dans son souci du détail… Un vrai coup de théâtre !

  • Quant à Julie, fidèle lectrice du Club de Lecture Virtuel à qui je suis ravie de laisser à présent la plume, elle a découvert “Poussière d’étoile” de Linda Da Silva, un roman paru aux éditions Lacoursière le 27 décembre 2021… 

Résumé :
1890. Je me prénomme Suzanne, vingt printemps tout juste, employée comme femme de chambre pour le compte de la famille Delattre. Ma passion est la danse classique et mon rêve, devenir une grande danseuse. Aucune ombre ne devait assombrir mon destin, et pourtant… 1980. Je suis Lise, la quarantaine, infirmière libérale, j’élève, avec l’aide de ma mère, mon fils Patrick. Je prends mon métier très à cœur. La vie ne m’a pas épargnée, je me suis faite à cette idée… 2020. Je m’appelle Agnès, la trentaine, j’évolue dans le monde de la mode en tant que styliste. J’ai enfin trouvé l’amour, le VRAI, auprès de Mathieu, mais une apparition a bouleversé mon existence… Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus cher, elles vont vivre une aventure hors du commun.

Pourquoi avoir choisir ce livre ?
Je ne me rappelle pas comment ce livre a atterri dans ma PAL, je ne connais absolument pas l’autrice et je connais pas davantage la maison d’édition… Je ne connais pas non plus d’autre titre publié chez cet éditeur et je trouve la couverture magnifique : C’est suffisant pour se lancer dans ce nouveau Club de Lecture, non ?

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Un chouette mélange des genres dont je n’ai pas l’habitude mais qui se lit bien volontiers. C’est assez captivant, très intéressant, plutôt original et singulier, je dirais même saupoudré d’un brin de poésie. Trois femmes, trois époques et une lecture qui m’a beaucoup plu !

  • A présent je me réjouis de laisser la place à ma Maman Roseline, dévoreuse en chef de bouquins qui s’est laissée tenter par “Presqu’îles” de Yan Lespoux, un recueil de nouvelles publié aux éditions Agullo le 21 janvier 2021…

Résumé :
Un coin secret de champignons. Un tracteur en boîte de nuit. Une vierge phosphorescente. Un concert fantôme. Des chemins de sable qui serpentent entre les pins jusqu’à l’océan.
L’envie de partir et le besoin de rester…
Presqu’îles, ce sont des tranches de vie saisies au vol, tour à tour tragiques ou cocasses qui, à travers les portraits de personnages attachés de gré ou de force à un lieu, les landes du Médoc, parlent de la vie telle qu’elle est, que ce soit là ou ailleurs. Au fur et à mesure que ces textes courts se répondent et s’assemblent, un monde prend forme. Celui de celles et de ceux dont on ne parle pas forcément, que l’on ne voit pas toujours.
Sans pathos, au plus près de son sujet, Yan Lespoux dessine un archipel de solitudes qui touche à l’universel.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?
Si j’ai découvert depuis que de nombreux auteurs y étaient publiés, personnellement je ne connaissais pas cette maison d’édition et j’avais ce recueil depuis l’an dernier. J’aime aussi les nouvelles, j’ai saisi l’opportunité de le lire. 

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
C’est un beau recueil de nouvelles. Une trentaine de nouvelles sur le Médoc, c’est à la fois passionnant, dépaysant et enrichissant, parfois teinté d’humour, souvent profond. Excellent !

  • Une autre grande lectrice que je suis ravie d’accueillir de nouveau au sein du Club de Lecture Virtuel, c’est ma très chère Corinne, laquelle a découvert “Heureux qui, comme Fabrice” de Matthieu Dauny, un roman paru aux éditions Baudelaire le 10 avril 2022…

Résumé : 
Il faut bien se rendre à l’évidence : il y a un moment où la vie perd son sens, où tout paraît morne et routinier. Franck le sait. Il se le dit chaque nuit lorsqu’il se réveille à quatre heures et demie. Le comptable déambule dans sa maison comme il le fait dans son existence, sans but précis, jusqu’au jour où une rencontre va changer sa façon de voir les choses ; jusqu’au moment où une révélation va bouleverser son quotidien. Et l’espoir de construire un avenir meilleur va alors être anéanti. Que fait-on lorsqu’on n’a plus rien ? On suit l’exemple de Fabrice.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?
C’est le hasard complet qui m’a porté vers cette lecture. En vacances sur la côte Atlantique, j’ai croisé le chemin de l’auteur, en pleine séance dédicaces à Tharon. Je prends donc le temps de discuter avec lui : ce roman est son premier publié. Il vit et travaille dans cette région qui est la mienne. C’est une raison suffisante pour que je me laisse tenter.

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Lorsque j’ai rapporté ce livre à la maison, c’est mon mari qui l’a lu en premier. Il lit peu mais a englouti celui-ci en deux jours. Quand je lui ai demandé ce qu’il en avait pensé, il m’a juste dit “Waouh. Lis-le et on en parle ensuite”. Et bien, je valide complètement le “Waouh”. L’intrigue est originale, toute en restant simple. Le personnage principal est à l’image de ce que m’a semblé être son auteur. La plume est parfaite, accrocheuse, sensible. On n’a pas souvent l’occasion de tomber sur des auteurs inconnus jusque-là qui font un sans faute dès le premier roman. C’est donc une très belle découverte que je recommande.

  • C’est maintenant au tour de Marie, grande habituée du Club de Lecture Virtuel elle aussi, de nous présenter “Le fruit de mes entrailles” de Cédric Cham, paru chez Jigal Polar le 10 septembre 2018…

Résumé :
Vrinks, fiché au grand banditisme, finit de purger une longue peine en centre de détention quand on lui annonce brutalement que le corps mutilé de sa fille Manon a été retrouvé dans un fleuve. Fou de rage, il ne pense plus qu’à s’évader pour la venger… Amia, jeune femme d’une vingtaine d’années, prisonnière d’un sordide réseau de prostitution, réalise soudainement qu’elle va être mère ! C’est peut-être le signal qu’elle espérait pour trouver la force de fuir les griffes de ses bourreaux. La capitaine Alice Krieg, en charge du dossier Vrinks, est une flic pugnace de la brigade de recherche des fugitifs. Elle, a grandi sans père, en a toujours souffert et plus encore aujourd’hui quand elle découvre sa cruelle maladie… Le hasard va tous les faire se télescoper au cours d’une longue cavale infernale et sanglante. À la vie, à l’amour, à la mort, au destin…

Pourquoi avoir choisi ce titre ?
Ce n’est pas le titre que j’avais choisi à l’origine et Jigal n’est pas une maison d’édition inconnue… Pourtant elle vient de fermer ses portes, ce que je trouve vraiment regrettable. J’avais ce titre dans ma PAL depuis un moment, je me suis dit que c’était l’occasion, comme un hommage…

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Quelle claque ! Ce bouquin est très sombre, palpitant, il nous attrape d’emblée et ne nous laisse aucun répit. C’est très bien construit, vraiment crédible et plein d’humanité, ce qui rend l’intrigue encore plus touchante. J’ai passé un excellent moment de lecture !

  • Une fois n’est pas coutume, c’est aussi à… Moi, que j’accorde le privilège de clôturer ce bilan avec une seconde lecture ! “Le dernier jour” est un roman d’Arthur Rogé, le premier paru aux éditions du Gros Caillou le 05 octobre 2022…

Résumé :
Léo-Paul Julianne, homme d’affaires brillant, découvre un matin de janvier sa femme assassinée. Il n’a aucun souvenir, hormis l’irruption sauvage de deux hommes au cours de la nuit. Le cauchemar ne fait que commencer, car ses deux enfants ont disparu. Léo-Paul va tout tenter pour les retrouver, dans une course désespérée au cœur de Lyon, quitte à devoir remuer un passé qu’il aurait préféré garder sous silence.

Pourquoi avoir choisi ce livre ?
C’est en croisant la route de Nathalie à Iris Noir Bruxelles que j’ai découvert ce livre en même temps que cette maison d’édition. J’ai appris que Nathalie travaillait désormais pour ce tout nouvel éditeur lyonnais et, malgré mes principes s’agissant des services presse, elle m’a très gentiment offert un exemplaire de ce livre afin que je puisse me plonger dans cette lecture…

Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Très belle découverte que ce premier roman publié aux éditions du Gros Caillou ! L’auteur nous entraîne au cœur d’une intrigue tout à fait prenante, bien construite et bien ficelée.
A aucun moment on ne s’ennuie tandis qu’on se laisse embarquer dans cette lecture aux côtés de personnages très intéressants et fort bien croqués, tant et si bien qu’on s’y attache et qu’on ne peut finalement les quitter avant de connaître le dénouement de cette histoire… Remarquablement trouvé !
Servi par une plume fluide, agréable et soigné, un style vif très visuel, le récit n’en est que plus accrocheur et parvient à nous tenir en haleine de la première ligne à la dernière page tournée !

C’est ainsi que s’achève cette session du Club de Lecture Virtuel, la dernière à connaitre son bilan cette année ! En effet mes Bookinautes adorés, c’est en janvier que nous nous retrouverons pour découvrir ce que le nouveau thème vous a inspirés… Le nouveau thème ? Ne soyez donc pas si impatients, le voici :

Qui mieux qu’une boule de poils peut réchauffer ton cœur comme ta lecture cet hiver ?

Vous connaissez le thème… A présent je vous laisse (re)prendre connaissance des quelques petites modalités de participations :

– On s’inscrit par mail jusqu’au 25 novembre 2022 à l’adresse suivante : aurelie.deslivresetmoi7@gmail.com
– On bouquine
– On répond aux deux petites questions…
* Pourquoi avoir choisi ce livre ?
* Qu’as-tu pensé de cette lecture ?
Le tout en un maximum de dix lignes, transmises par mail à la même adresse au plus tard le 08 janvier 2023 !
On se retrouve vers la mi-janvier pour un nouveau bilan… Et l’annonce du thème suivant !

Vous voilà prêts et parés à bouquiner pour terminer l’année en beauté ! Il me tarde à présent de découvrir les lectures que ce thème va vous inspirer, et n’oubliez pas mes Bookinautes adorés : Petit nouveau ou grand habitué, vous êtes vous les bienvenus à bord de mon Club de Lecture Virtuel ! Je vous souhaite donc une excellente fin d’année et de belles lectures !

Cet article a 2 commentaires

  1. Callie

    Merci pour ce nouveau club de lecture virtuel ! Bravo pour le timing 😉

    Que de belles couvertures ! Les petites maisons d’édition ont autant du talent à dénicher des auteurs inconnus qu’à mettre en valeur les couvertures !
    Bravo aux lecteurs et merci pour ces partages de vos lectures. Ma liste de suggestions s’agrandit pour 2023.
    Bon week-end ! Lisez bien !

  2. Céline

    Quel bel article ! “Oskal” et “Poussière d’étoile” me tentent bien 🙂
    Merci pour ces découvertes !

Laisser un commentaire